TOP VENTES

Frais de livraison gratuits dès 90 Chf

Vous pouvez payer par facture chez Bodysport

Le principe de la congestion musculaire

Si vous cherchez à prendre quelques kilos de muscle, vous ne devez pas sous-estimer l'importance de la congestion musculaire. Pendant la congestion, l'augmentation du diamètre des petits vaisseaux sanguins parcourant les muscles permet une élévation de la quantité d'oxygène et de nutriments alimentant les muscles. Cette opération va créer un environnement anabolique à l'intérieur de la cellule musculaire en accélérant la vitesse du métabolisme et de l'accélération du traitement des substrats énergétiques pour conduire à de nouveaux progrès en masse musculaire.

L'oxyde nitrique

L'oxyde nitrique est lui-même fabriqué à partir de la décomposition enzymatique de l'arginine, c'est la principale matière première du NO. L'oxyde nitrique est un gaz d'une extrême simplicité sur le plan biochimique : un atome d'oxygène, un d'azote. Il permet aux cellules de communiquer entre elles, il s'agit en outre, du seul neurotransmetteur gazeux connu à ce jour. C'est un gaz d'une extrême importance pour le corps humain, il contrôle la circulation du sang et règle l'activité des principaux organes comme le foie, le cerveau, les poumons ou les reins.

L'oxyde nitrique (NO) présente deux avantages majeurs : Il exerce d'abord une action vasodilatatrice remarquable (augmentation du diamètre des vaisseaux sanguins) permettant une irrigation sanguine optimale des fibres musculaires qui mène à la congestion. Il agit ensuite en tant qu'agent de signalisation cellulaire, en donnant l'ordre d'activer la synthèse protéique.

Par ailleurs, l'élévation de la production d'oxyde nitrique entraîne une élévation de la pression sanguine à l'intérieur des muscles et provoque une friction des fibres musculaires les unes contre les autres. Cette friction serait à l'origine du signal porté en direction des myoblastes pour déclencher la synthèse de nouvelles fibres et provoquer l'hyperplasie.

Les acides aminés qui stimulent l'oxyde nitrique

Stimuler la congestion musculaire est un principe bien connu des bodybuilders et athlètes de la force depuis des siècles mais personne ne savait provoquer cette congestion. La recherche nous indique depuis quelques années qu'il existe certaines molécules et acides aminés comme l'arginine ou la citrulline capables de provoquer une vasodilatation pour engendrer la congestion musculaire, ce qui améliore les performances physiques.

Le rôle de l'arginine et de l'oxyde nitrique

Connue pour son rôle de précurseur de l'oxyde nitrique et de la vasodilatation des vaisseaux, l'arginine engendre la congestion musculaire. On l'associe généralement à un sucre (glutarate), un acide gras (ester) ou un alcool (éthyl) pour en optimiser son assimilation finale au sein des cellules musculaires. L'arginine sous forme d'éthyl ester ou de kétoglutarate devient plus difficilement digérable par l'estomac et passe dans l'intestin sans dommage pour ensuite être métabolisée sous forme d'oxyde nitrique qui provoque la congestion musculaire.

Malheureusement, l'arginine n'agit pas éternellement, on a encore vu personne ressentir une congestion musculaire pendant tout une semaine. Effectivement, le corps humain est doté d'une multitude de systèmes de régulation qui débouche sur l'homéostase (le corps recherche l'équilibre biologique). Dès la cessation des exercices, la congestion musculaire commence à ralentir sous l'action d'enzymes qui réduisent et annulent l'effet vasodilatateur de l'oxyde nitrique.

Quel est le rôle de la citrulline ?

D'un point de vue métabolique, la citrulline à un lien direct avec l'arginine. Le rôle de la citrulline est de favoriser la production d'arginine ce qui, dans le cadre sportif et celui des suppléments qui favorisent la sécrétion d'Oxyde Nitrique, est un avantage certain. C’est un des principaux facteurs qui expliquent sa présence au sein des compléments à base d'arginine et de créatine bien que ce ne soit pas le seul.

Lié à la fabrication de l'urée (déchet provenant de la métabolisation des protéines), la citrulline améliore l’expulsion des déchets comme l’ammoniaque et l’acide lactique (un acide lié aux dépassements des limites de l'endurance). En prenant de la citrulline, vous pouvez dès lors poursuivre vos exercices avec plus d'endurance et pendant beaucoup plus de temps. Cet acide aminé non protéique améliore également la vasodilatation, ce qui améliore le travail de l'Oxyde Nitrique.

La citrulline est donc indirectement responsable d'une augmentation des performances physiques en salle ou sur les terrains concernant la pratique des sports d'endurance, notamment grâce à sa capacité à jouer un rôle tampon sur la sécrétion d'acide lactique qu'elle retarde naturellement.

Les deux types de stimulant

Il y a deux types de stimulateurs de l'oxyde nitrique. Ceux que l'on prend avant la séance de musculation, dont l'action est intense et rapide et ceux que l'on prend en cours de la journée car ils ont une action plus diffuse. A cette fin, un complément à base d'arginine ou de citrulline combinée à une autre molécule pour en optimiser son assimilation permet une augmentation du taux d'oxyde nitrique produit par l'organisme.

Pour l'effort et la congestion

Le rôle des premiers est essentiellement d'augmenter l'afflux sanguin dans les muscles pendant les exercices afin de provoquer la congestion. Cette congestion étant à l'origine d'une friction des fibres musculaires les unes contre les autres, elle augmenterait les chances de développer de nouvelles fibres. Il faut les prendre l'estomac vide, 30 minutes avant l'effort.

Pour la synthèse des protéines en cours de journée

Le rôle du second type de stimulateurs est plutôt d'améliorer le transport des nutriments à l'intérieur des muscles, grâce à une augmentation sensible du diamètre des vaisseaux sanguins.

Il faut les prendre l'estomac vide, 30 minutes avant les repas. D'une part cela permet de bénéficier du pic d'insuline consécutif à un repas afin de conduire plus facilement l'Arginine au cœur des cellules musculaires. D'autre part, on en profite de leur action vasodilatatrice pour transporter plus rapidement la plupart des protéines ingérés au cours du repas vers les muscles.